Comme le reste de la gamme du constructeur de Barbezieux, l’Euterpe est passé par la mise à jour « jubilé ».

Après l’ ABSCISSE JUBILÉ,et la CANTABILE JUBILÉ, l’ EUTERPE JUBILÉ a subi un profond remaniement ou tout est techniquement nouveau dans cette enceinte colonne qui conserve les mêmes proportions mais qui adopte les nouveaux codes stylistiques de la gamme,  de nouveaux haut-parleurs et un nouveau filtrage.

Comme d’ habitude chez Reynaud, ce n’est pas en C.A.O mais des études en laboratoire, associée à de longues heures d’écoutes comparatives que l’ensemble de des paramètres électroacoustiques de l’EUTERPE JUBILÉ a été défini.

Jean Claude Reynaud est reparti d’une page blanche pour sa conception.

Les résultats font de la Jean Marie Reynaud EUTERPE JUBILÉ une écoute vivante, lumineuse, particulièrement homogène, avec des timbres riches et variés, elle développe une image stéréophonique très étendue, profonde et stable. Son extrême grave est très articulé et d’une très belle densité procurant de franches sensations d’impact avec une très bonne tenue.

Réellement polyvalente, la JMR EUTERPE JUBILÉ satisfera aussi bien les mélomanes que les amoureux de musiques très variées en procurant des heures et des heures d’écoute sans fatigue. Elle distille avec aisance une musicalité de tout premier ordre et en tous points conforme à la philosophie des modèles les plus ambitieux de la gamme actuelle des Jean Marie Reynaud.

La charge de cette JMR EUTERPE JUBILÉ est une ligne triangulaire accordée, avec l’absence de parois parallèles internes ce qui réduit la formation d’ondes stationnaires et permet l’utilisation d’un minimum d’absorbant. L’utilisation d’absorbants viscoélastiques internes transforme l’énergie vibratoire en chaleur sans perte de micro-informations.

Le tweeter installé dans un volume isolé lui garantit une totale inertie et évitant toute intermodulation mécanique avec le woofer.

La mise en tension mécanique du boomer de la Jean Marie Reynaud EUTERPE JUBILÉ grâce à une tige filetée en inox (non magnétique) traversant l’ébénisterie de part en part et boulonnée au centre du noyau et sur le fond de l’ébénisterie. Réglage de tension effectué à l’aide d’une clé dynamométrique de grande précision garantissant un couple de serrage strictement identique.

Cette fixation axiale du boomer permet la mise en tension des parois de l’ébénisterie et assure des efforts mécaniques uniformément répartis entre le saladier du haut-parleur et le baffle support ce qui améliore spectaculairement la réponse transitoire du système.

Le fitre de l’EUTERPE JUBILÉ est composé de cellules à 12dB/octave. Selfs à air sur support ferrite à faible résistance ohmique bobinées en câble cuivre pur de 1.5mm de diamètre assurant une dynamique sans tassement. Condensateurs à armature argent triés par paire avec une tolérance de 1%.
La fréquence de coupure de l’EUTERPE JUBILÉ se situe à 2800 Hz. Câblage «en l’air» pour réduire les pertes d’insertion et utilisant notre câble argent HP1132. L’ensemble du filtre est assemblé sur un support anti vibratoire spécifique. Il est positionné le plus loin possible de toute perturbation magnétique et vibratoire. Bornier type WBT acceptant tout type de raccord (fourche, banane ou câble nu) sur platine aluminium.

Le Boomer de l’EUTERPE JUBILÉ est inédit dans la gamme, c’est un 170mm à cône papier en fibre longue au profil gaussien, traité sur sa face interne par un matériau absorbant extrêmement efficace. Son cache noyau en tissu imprégné a la particularité d’être assemblé au dos du cône afin d’éviter le collage en surface du cône et de minimiser sa surtension en fin de bande. Il dispose d’une bobine de 28mm sur support aluminium ventilé, son châssis en aluminium dégage parfaitement l’arrière du cône.

Le Tweeter de l’EUTERPE JUBILÉ  n’est autre que celui de la CANTABILE JUBILÉ. Un tweeter à dôme soie imprégnée de 28mm particulièrement performant. Sa directivité est naturellement très peu marquée, ce qui nous a permis de ne plus utiliser de pièce de phase. Sa linéarité est exemplaire et son amortissement interne optimal. Il est animé par un puissant aimant néodyme, sa fréquence de résonance très basse nous permet une fréquence de coupure à 2800hz en 12db/octave. Il est fixé grâce à une colle spécifique à un pavillon en aluminium usiné dans la masse pour une meilleure référence mécanique et pour améliorer encore sa directivité et son rendement.

Grace à une directivité très peu marquée il n’est pas nécessaire de faire converger les deux JMR EUTERPE JUBILÉ vers le point idéal d’écoute, les pincer très légèrement afin de profiter au mieux de la phase du système.

La JMR EUTERPE JUBILÉ est à l’écoute dans l’auditorium du magasin l’Audiophile