Quand on découvre la Pierre Étienne Léon THESIS, on peut être surpris, sachant qu’il s’agissait d’une enceinte haut-de-gamme, que les dimensions soit assez similaires à celles de L’Alycastre.

La comparaison s’arrête pourtant là. Même si elle n’est pas très imposante en termes de taille, la Pierre Étienne Léon THESIS est très élégante et étonnamment moderne dans son design. Quand à la qualité de fabrication, elle est, comme toujours chez le fabricant français, rigoureusement parfaite.

En fait, imposante, elle l’est dès les premières notes surtout quand elle est drivée par le PURE AUDIO ONE Integrated….

La Pierre Étienne Léon THESIS donne la sensation que la musique a changé de résolution : quelqu’un qui passait là par hasard nous a demandé si on diffusait un « 24-96 ». Mais non, un simple CD sur la Pierre Étienne Léon THESIS et on se rend compte que l’on avait manqué beaucoup de détails. La précision de la modulation, le registre haut medium et aigu qui filent et un bas du spectre exemplaire proposent une écoute si pleine de détails et de couleurs que l’on peut réellement penser que l’on a changé de source.

Le respect des timbres, si important dès que l’on écoute de la musique acoustique, est à peine pensable ; on reconnaît touts de suite la marque d’un piano et l’attaque de celui qui le joue. Les cordes sont à l’image de ce réalisme presque irréel ; impossible de confondre Edgard Moreau ou Henri Demarquette.

Mais ce qui impressionne le plus peut être, dans la Pierre Étienne Léon THESIS, c’est ce grave, plein, hyper rapide, profond, net, tendu, bref réaliste, à mille lieues d’une enceinte « Boomy », mais à quelques lieues aussi de ses concurrentes, d’un point de vue de la vivacité , de la restitution et du réalisme.

La nouvelle Pierre Étienne Léon vient encore bouleverse nos références avec des caractéristiques ahurissantes bet une musicalité sans égal !

Le concept :

La Pierre Étienne Léon THESIS est la Le principe de charge de la Pierre Étienne Léon THESIS repose sur le couplage d’une première enceinte située sur la partie haute de l’ébénisterie équipée de deux haut-parleurs en façade, avec une deuxième enceinte interne dont le haut-parleur dédié n’est pas visible.

Ce dispositif, par son action acoustique régularise le couplage des membranes avec l’air, jugule les effets d’ondes stationnaires internes, annulant ainsi les défauts qui aurait pu revenir provenir du coffret et permet d’obtenir une réponse extrêmement étendue avec une excellente lisibilité et une très belle linéarité sans effet de compression sur l’ensemble du spectre sonore.

Technologie :

Ébénisterie

L’ébénisterie de la Pierre Étienne Léon THESIS, entièrement fabriquée en France et réalisée en MDF de très haute densité est assemblée avec les panneaux d’épaisseurs différentes selon leur localisation à l’intérieur du coffret. Le panneau avant deux 55 mm présente une géométrie asymétrique très sophistiqué afin d’annuler les effets de bord.

Un travail très important a aussi été effectuées sur le socle, lui aussi fabriqué en France, avec une géométrie et une conception minutieusement étudié pour évacuer les vibrations indésirables.

Filtre

Le filtre électrique à déphasage minimum et comme sur tous les modèles Pierre Étienne les Léon, sans circuit imprimé. Les composants ont été choisis de par leur qualités intrinsèques, mais surtout pour leur apport en termes de musicalité. Tous les composants sont mesurés et appairés avant assemblage afin d’obtenir une symétrie parfaite entre chaque enceinte. Le filtre est directement relié a des connecteurs haut de gamme acceptant fourches et bananes.

Hauts parleurs

Les haut-parleurs de la de la Pierre Étienne Léon THESIS sont équipés de membranes en fibre de papyrus égyptien avec injonction de polymères. Les moteurs de ces haut-parleurs sont équipés d’un circuit magnétique en Néodyme ultra puissant mettant en mouvement une bobine mobile de 36 mm montée sur support composite. Le noyau est équipé d’une bague en cuivre qui limite la création de courant induit dans les pièces polaires.

Le haut-parleur interne de 19 cm dédié aux fréquences basses est équipé du même matériau pour la membrane que les haut-parleurs de façade. Le champ magnétique est obtenu à partir d’un aimant Néodyme très puissant et d’une bobine mobile deux 39 mm.

Le Tweeter de la de la Pierre Étienne Léon THESIS a fait l’objet de nombreuses recherches et est optimisé par un découplage mécanique. La membrane de ce Tweeter en béryllium est insensible aux variations de température et d’hygrométrie, et donc constant en performance. Ce Transducteur possède deux cavités de compression accordées afin d’augmenter la capacité dynamique. Un élément Néodyme très puissant ainsi qu’une chambre arrière à amortissement optimisé et non réfléchissante en matériaux amagnétique viennent compléter sa structure.