Les petits haut-parleurs ont des limitations logiques dictées par les lois de la physique. Mais ces nouvelles enceintes bibliothèques Bowers & Wilkins 707 s2 solidement vissés sur leurs pieds B&W FS 700 s2, prouvent qu’avec suffisamment de savoir-faire en ingénierie, ces lois peuvent être courbées pour produire des résultats surprenants.

A seulement 28cm de hauteur, les B&W 707 s2 sont les bébés de la nouvelle série 700 de la célèbre marque anglaise.

Mais contrairement aux générations précédentes, ces nouvelles 700 sont ambitieusement conçues pour offrir une bonne partie de la performance et de la technologie de leurs parents haut de gamme, la prestigieuse série 800.

La B&W 707 s2 est une enceinte magnifiquement faite. Elle est disponible en trois finitions; le noir brillant, un blanc de satin et une option plutôt intéressante de bois de rose (rosenut).

L’ébénisterie possède une qualité perçue très haut de gamme et la finition est superbe avec des bords nets et des détails élégants. Au dos de la B&W 707 s2 on trouve des bornes de raccordement multi-voies massives – le bicablage  « biwiring » est une possibilité – et l’évent bass reflex à fossettes distinctif de la société.

La conception évasée et à fossettes de l’évent bass reflex de la B&W 707 s2 vise à réduire le bruit indésirable lorsque l’air se déplace dans l’évent lorsque les haut-parleurs sont sollicités.

Mais c’est à l’avant que la BW 707 s2 montre ses muscles… La société a longtemps promu les tweeters en aluminium, et a travaillé dur pour améliorer leur performance.

Au fil des ans, ses ingénieurs ont ajouté des renforts et affiné la forme du dôme pour étendre la réponse en fréquence.

Le tweeter de la B&W 707 s2 fait un pas en avant remarquable en enduisant le dôme en aluminium de 30 microns d’épaisseur d’une fine couche de carbone et en renforçant encore le dôme avec un anneau de carbone. Le résultat est un diaphragme plus rigide et mieux amorti qui devrait produire des aigus plus nets et moins déformés.

Le nouveau tweeter a également une plus grande portée, et le premier mode de séparation du filtre de la B&W 707 s2 s’établit à 47 kHz (plutôt que le 38 kHz du dôme en aluminium standard). Bien sûr, le système moteur a également été modifié pour tirer le meilleur parti de ce nouveau dôme.

L’unité médium / basse de 13 cm de la BW 707 s2 est tout aussi intelligente. A premier regard, la B&W 707 s2 a changé une couleur, celle de son HP qui utilise le Continuum, comme dans la série 800 haut de gamme.

Le nouveau matériau de l’unité médium / basse de la B&W 707 s2 continue la où le Kevlar s’arrête.

Plutôt que de partir dans une direction différente (il y a une idée dans le nom), les ingénieurs de B&W on crée pour la B&W 707 s2 comme pour les 706 s2, 705 s2, 704 s2 ; 703 s2 et 702 s2 un cône bien amorti, convenablement rigide, qui se déforme de manière contrôlée. Le continuum le fait mieux que le Kevlar.

Les supports FS-700 S2 correspondent bien aux enceintes. Ils sont destinés à être utilisés avec les trois enceintes bibliothèques de la gamme 700 et sont disponibles dans les deux finitions noir et argent.

Ces supports sont bien pensés, avec des possibilités de chargement en masse (recommandé) et de gestion des câbles. Ils utilisent du métal pour la plaque supérieure et la colonne, laissant MDF pour la grande plaque de base.

A l’Audiophile, nous aimons que les haut-parleurs puissent être vissés sur les supports – il est plus précis (sans parler de la sécurité) de monter les haut-parleurs qu’avec des billes de Blu-tack ou autres.

Le prix de 450 € peu paraître plutôt élevé, mais après avoir essayé de nombreuses alternatives, celles-ci produisent toujours le résultat le plus équilibré.

Les B&W 707 s2 peuvent être de petites enceintes mais il ne faut pas s’attendre à obtenir les meilleurs résultats en les plaçant contre un mur arrière, sur une étagère ou un bureau, ou dans un coin d’une pièce. La place des B&W 707 s2 est au moins à 50 cm du mur arrière sur leurs pieds dédiés.

La sensibilité relativement faible de 84 dB / W / m et l’impédance minimale de 4 ohms (avec une valeur nominale de 8 ohms) suggèrent qu’un amplificateur musculaire est préférable. Mais dans les faits, la B&W 707 s2 se comporte mieux que sa grande sœur, la B&W CM1 , et de très bons résultats ont été obtenus avec la Marantz MCR611 ou la TECHNICS SU-C550 OTTAVA ;

Évidemment, les B&W 707 s2 donneront des résultats exceptionnels avec un amplificateur comme le HEED OBELISK SI III, le Sugden A21 signature ou le HEGEL H90.

Les points forts de la B&W 707 s2 sont évidents car surprenant pour un design aussi compact. Ils sonnent d’une manière étonnante autoritaire, avec une présentation solide et composée qui rend la basse avec beaucoup de punch et de puissance.

Dans des écoutes qui intègrent des graves profondes, – en quoi les plus petites enceintes ont tendance souffrir – et les B&W 707 s2 répondent avec enthousiasme. Elles délivrent un son corsé et raffiné qui déborde de détails et gardent le contrôle même lorsque la musique devient exigeante, gardant une prise ferme sur les brins instrumentaux sans perdre la cohésion.

Les notes basses sont délivrées avec beaucoup de poids, mais ne menacent jamais de dominer les débats.

Les BW 707 s2 peuvent aussi être utilisés à haute puissance aussi. En fait, elles semblent préférer des niveaux plus élevés, semblant plus équilibrés lorsqu’ils sont utilisés de cette façon.

L’image stéréoscopique est précise et stable, et les timbres bien respectés.

A l’Audiophile, nous n’avions jamais entendu une enceinte bibliothèque de cette taille si autoritaire, si capable de garder son sang-froid lorsqu’elle est confronté à de lourdes lignes de basse et à des volumes élevés.

La B&W 707 s2 peut aussi servir dans un système cinéma haut de gamme en voies arrières, pour compléter des B&W 702 s2 et une B&W htm71 s2

La B&W 707 s2 marque un réel progrès par rapport à la B&W CM1 S2 et peut, en fonction du reste de la chaire, être considéré comme le premier maillon d’une très belle installation.

Les B&W 707 s2 est évidemment à l’écoute en permanence au magasin L’Audiophile