Ce Sugden A21 Signature est un des rares amplificateurs qui procurent une réelle émotion dès la première écoute et une solide fascination par la suite.

Universel dans son sens de la musique, il l’est aussi dans la compatibilité avec les enceintes.

Le Sugden A21 Signature est un amplificateur en pure classe A « drive » en  effet beaucoup d’enceintes du marché réputés pour leur coté difficile. Avec beaucoup de courant , il tient ses enceintes comme rarement et que ce soit un paire de bibliothèques du genre Pierre Etienne Léon QUATTRO R+ , une paire de colonnes comme les Pierre Etienne Leon Kantor S3  ou encore les Jean Marie Reynaud Cantabile Jubile.

Véritable ticket d’entrée dans le monde merveilleux de la pure classe A, le Sugden A21 Signature reste dénué de cette « coloration » que lui prêtent ses détracteurs et garde ce sens de la force, de la dynamique et de la réalité.

Le premier amplificateur Sugden commercialisé fut l ‘A21 , au milieu des années 60. La version actuelle de ce précurseur, le Sugden A 21 SE, fait également référence aujourd’hui.

Il est généralement reconnu comme le premier amplificateur en pure Classe A transistorisé  mis sur le marché.

C’était un amplificateur innovant, par sa configuration single-ended en pure Classe A et par une contre-réaction en courant. Ce concept de circuit apparaîtra chez certains fabricants seulement une décennie plus tard.  Le plein potentiel de cette configuration de sortie a été atteint dans les années 80 quand il a été possible d’utiliser des composants modernes, ce qui permit la réduction du filtrage interne et l’utilisation de transistors multi-émetteurs.

Les constantes modifications apportées par Sugden et notamment sur ce Sugden A21 Signature le furent non pas pour ajouter des fioritures techniques, mais pour améliorer significativement le naturel et départir la gamme de toute coloration.

La capacité du Sugden A21 Signature en terme de suivi de l’interprétation d’instruments solistes frôle l’exceptionnel. Les amateurs de musique baroque et de petites formations classique  ou même de jazz en trio peuvent  trouver là un appareil frisant la perfection.

Pour autant, si l’on prend soin de judicieusement choisir ses enceintes, Sugden A21 Signature peut se révéler bien plus universel que la plupart de ses congénères pour une écoute de rock de musique orchestrale ou même d’opéra.

On est à l’antipode de l’analyse pour l’analyse surlignant de manière faussée les informations « hifi-hisées » dans une présentation intellectuelle peu intéressante à l’écoute.

Le Sugden n’est pas recommandé il s’impose… et il est bien entendu à l’écoute au magasin l’Audiophile.