La DENON DP400 est la platine vinyle que l’on attendait ; C’ est une platine vinyle universelle, mais de qualité. Elle est dotée d’un superbe bras en « s »  en aluminium et de tous les réglages nécessaires à une exploitation audiophile notamment un sélecteur à plusieurs vitesses (33, 45 et 78 trs/min).

A cette superbe platine vinyle, la DENON DP 450 ajoute un port USB en façade qui permet de numérise des vinyles en MP3 comme en Wave, et ce d’une manière très simple.

Le MP3 contient moins d’informations que les fichiers originaux et correspond à un fichier audio compressé avec pertes. La conséquence est la perte de nombreux détails sonores, notamment dans les harmoniques des sons les plus aigus. En résulte une qualité très dégradée, mais un faible espace nécessaire à son stockage.

Le WAV est un format identique à celui utilisé par le CD qui a pour particularité de ne pas être compressé. Le fichier est plus important par la taille mais n’est pas altéré et garde sa qualité d’origine.

L’écoute, à l’instar du CD retrouve une qualité digne des meilleurs installations haute fidélité. . Son débit est généralement plus de 4 fois supérieur au MP3.

 

La conception incurvée de son bras de lecture réduit notablement la distorsion harmonique, assurant un signal sonore de haute qualité, surtout avec soit la cellule choisie, une DENON CN-6518 .

La DENON DP400 est une platine vinyle qui possède aussi un système de levée automatique et arrêt de lecture. Lorsque le vinyle atteint la fin de la lecture, le bras de lecture se soulève automatiquement et revient à sa position de repos, préservant l’excellent état des vinyles et surtout de la cellule en évitant que le disque tourne « dans le vide ».

Cette platine vinyle possède aussi un Pré-amplificateur phono intégré déconnectable, un capot  de protection amovible, un plateau lesté à entraînement par courroie et un capteur de vitesse automatique.

A 499 €,La platine vinyle DENON DP400 et à 599 € la DENON DP 450  , ce sont sûrement les best-sellers de la fin d’année qui vienent d’arriver à L’AUDIOPHILE !