Avec la TECHNICS SL 1000R, le constructeur japonais frappe très fort en reprenant tout en améliorant pour la SL 1000R ce qui a fait le succès de la légendaire Technics SP 10.

La Technics SL 1000 R, plébiscitée par la presse internationale, est probablement la meilleure platine vinyle actuellement disponible sur le marché. Son châssis en laiton plaqué sur de l’aluminium moulé doublé d’un plateau extra lourd est extrêmement rigide et isolant et lui assure une inertie qui lui permet d’éviter toutes vibrations inopportunes.

Le cœur de la Technics SL1000R  est son moteur à entraînement direct sans noyau, qui dérive du SL-1200G lancé en 2016. Technics explique que «le moteur à entraînement direct sans noyau du type à double bobine et à double rotor qui a été récemment développé à cet effet avait des bobines des deux côtés pour un entraînement à 12 pôles et 18 bobines, avec un couple suffisamment élevé »pour entraîner le plateau de près de 9kg.

Le plateau de la Technics SL1000 R lui-même positionne les poids de tungstène sur la périphérie externe pour augmenter la masse inertielle à environ 1 tonne / cm. L’unité de contrôle permet de jouer des disques 33 tours à 33 1/3 tours, 45 tours et 78 tours. Il permet également un ajustement minutieux de la vitesse de rotation à deux décimales près. Le bras de lecture à la vieille école est fabriqué en magnésium avec un porte cellule amovible.

La phénoménale stabilité de vitesse, peut-être le meilleur de tout le tableau, de la Technics SL 1000 R permet de ressentir le disque tel qu’il était au mastering. Fini le très léger flou nerveux qui peut se manifester sur une variété de disques. À la place, on obtient une reproduction parfaitement fidèle des transitoires.

La Technics SL 1000 R est également extrêmement neutre. À certains égards, elle est totalement dépourvue de coloration. Elle s’efface devant la musique et ne crée pas de chaleur artificielle. Au lieu de cela, il a un bon sens du timing, ne faiblissant jamais et ne s’enlisant pas dans des passages complexes. Tout au long de l’affaire, il y avait un son détendu et doux qui était assez séduisant.

En termes clairs, la Technics SL 1000 R change les règles du jeu. Il sera terriblement difficile pour un fabricant de cette gamme de prix de se rapprocher de ses performances.

De plus, oui, on peut augmenter ses performances en achetant simplement le système de transmission que Technics est disposé à vendre et qu’il appelle le SP-10R. Ensuite, on crée ou on achète son propre socle ainsi qu’un bras de lecture. Selon certaines informations, un certain nombre de fournisseurs tentent de proposer précisément de telles versions modifiées de Technics.

Comme l’indique Laurent THORIN, dans « VUMETRE »,  Technics a peut-être produit la meilleure platine vinyle actuellement disponible et surement une des trois ou quatre meilleures platines de tous les temps en termes de plaisir d’écoute et de véracité sonore.