Pierre Etienne Léon est une référence dans le monde de la Hifi et lorsqu’il sort une nouvelle enceinte comme la PIERRE ETIENNE LEON QUATTRO R+ il faut se précipiter pour l’écouter. Il fait partie de ces rares constructeurs d’enceintes dont la gamme ne contient aucune mauvaise enceinte.

Il nous avait annoncé une enceinte très différente de la QUATTRO +, dont « seul, le bornier est la pièce qui n’a pas changé »…

A l’écoute, il est en dessous de la vérité, la PEL QUATTRO R+ est une autre enceinte, et sa différence se marque sur deux points essentiels ; la scène sonore réellement élargie par rapport à sa petite sœur, et son registre grave encore amélioré.

Autre point et pas des moindres, la Pierre Etienne Léon QUATTRO R+ est plus facile à alimenter que la QUATTRO + et se contentera d’électroniques moins fortes en courant.

La Pierre Etienne Léon QUATTRO R+ doit néanmoins s’associer avec des electroniques de qualité comme le Hegel Röst, le Heed Obelisk si III, le Marantz PM 14 se ou le Sugden A21 Se.

Sur un dernier point, celui de l’esthétisme, elle progresse aussi, son nouveau cache étant plus « léger » visuellement que celui de la +.

La finition est toujours au sommet de la production française, difficile de trouver mieux….

La Pierre Etienne Léon QUATTRO R+ devient à ces points de vue la nouvelle référence des enceintes compactes puissantes et reste inégalée.

Ces performances sont dues pour partie au système de double haut parleur, et à la charge spécifique (dite en autorégulation acoustique) : Les deux haut-parleurs médium/grave de 15 cm de diamètre sont réalisés selon un cahier des charges spécifique très précis et contraignant. Ces deux haut-parleurs sont placés l’un derrière l’autre, en Auto-Régulation Acoustique™, avec décompression et accord par évent arrière (un des haut-parleurs, situé à l’intérieur du coffret, est donc invisible) ; ce dispositif procure une grande énergie, de la dynamique, et une ampleur que l’on imagine pas pour une enceinte de cette dimension.

Les haut-parleurs de la PEL QUATTRO R+ sont équipés d’un circuit magnétique puissant, et possèdent un grand pouvoir d’accélération. Les pièces polaires et l’équipage mobile sont largement ventilés et décompressés. Le spider plat aéré empêche toute compression de l’air à l’arrière de la membrane. Le châssis très inerte à branches larges est réalisé en alliage d’aluminium.

Le tweeter à dôme de 26 mm fait travailler une membrane en fibres et soie. Sa bobine mobile très légère est partiellement entourée d’un matériau viscoélastique spécifique. Derrière le tweeter, une chambre absorbante annule les résonances à l’arrière du dôme, et abaisse sa fréquence de résonance. La bande passante de ce tweeter est très étendue, et très régulière, même en dehors de l’axe.

Les choix des composants et la technologie d la Pierre Etienne Léon QUATTRO R+ ont fait l’objet de recherches approfondies et minutieuses, tant sur les performances mesurables, que sur les résultats à l’écoute. Il est à rotation de phase minimum assurant une transition une transition naturelle entre le médium et l’aigu. La fréquence de coupure est située à 2500 Hz.

Les éléments utilisés dans le circuit sont de haut de gamme, et à faible tolérance (selfs à ruban en cuivre pur, résistances de précision et condensateurs de qualité audiophile). Ces composants sont reliés directement sans circuit imprimé, afin d’éviter les pertes par insertion.

Au dos de la Pierre Etienne Léon QUATTRO R+ , les connecteurs plaqués or, destinés à recevoir des fiches bananes, garantissent un excellent contact électrique et mécanique.

Le coffret de la Pierre Etienne Léon QUATTRO R+ a été étudié afin de fractionner les résonances des parois. Le type d’assemblage choisi permet de réduire considérablement la distorsion par inter-modulation mécanique, et l’amortissement interne est confié à deux matériaux différents, répartis de telle façon que les micro-résonances de parois sont absorbées.

La face avant est légèrement inclinée pour obtenir un très bon contrôle de la directivité, et une meilleure optimisation de la mise en phase entre le médium et le tweeter.

La structure des Pierre Etienne Léon QUATTRO R+ est réalisée en panneaux de MDF de 20 mm d’épaisseur, recouverts d’un placage bois sur les deux faces. Le coffret est encore renforcé par le cloisonnement de la seconde cavité interne. La rigidité du coffret est alors assurée, et toute déformation est impossible.

Les Quattro R+ sont à placer idéalement sur des pieds inertes et rigides, d’une soixantaine de cm de hauteur, comme les JS AUDIO, qui on été conçus pour cette enceinte. Elles peuvent être disponibles en noir, sur commande uniquement.

Les PIERRE ETIENNE LEON QUATTRO R+ sont bien entendu en écoute au magasin l’Audiophile.