La Pierre-Etienne Leon ALYCASTRE S2 est la nouvelle enceinte du constructeur Français. Dévoilée au salon Haute Fidélité, fin 2016, sa mise au point découle des importants développements menés pour l’INTEGRALE, le modèle haut de gamme de la marque.

Dès son arrivée dans notre auditorium, La Pierre-Etienne Leon ALYCASTRE S2 a affirmé sa supériorité musicale sur nombre d’enceintes plus chères et plus prestigieuses., et alors que le rodage vient de se terminer (avril 2017), elle confirme notre enthousiasme.

Associés au couple Hegel H 590 et NAD M50.2 ou au couple Pure Audio ONE et Marantz SA10, l’ensemble forme une des plus belles chaines qu’il nous ait été donné d’essayer. (et à voir la stupéfaction des visiteurs, nous ne sommes pas isolés dans ce sentiment).

La Pierre-Etienne Leon ALYCASTRE S2 se caractérise par une dynamique rarement atteinte avec une  justesse des timbres quasi parfaite. En écoutant une polonaise de F Chopin par Nelson Goerner (Alpha), la fluidité , la richesse harmonique, l’articulation du grave faisait qu’en fermant les yeux, le pianiste était là, sous nos oreilles ébahies. En écoutant « Paris Istanbul Shangaï » de Joël GRARE, les timbres si particuliers des percussions bondissent aux oreilles.

La haute fidélité est plus qu’un science, c’est un art, et là , Pierre-Etienne Leon a réussi un chef d’œuvre.

La Pierre-Etienne Leon Alycastre S2 utilise le principe de charge acoustique Cross-Flow™ mis en oeuvre dans plusieurs modèles dans la marque. Ce système est composé de deux cavités couplées acoustiquement (avec parois non parallèles et renforts internes), créant une régulation du flux d’ondes à l’intérieur de l’enceinte, tout en équilibrant la pression derrière les haut-parleurs médium/grave.

Ce principe jugule les effets d’ondes stationnaires, évitant toute coloration indésirable. De plus, l’accord rigoureux de ces deux cavités autorise une réponse très étendue dans le registre grave, avec beaucoup de lisibilité, la réponse en fréquence est linéaire et très étendue, et quasi invariante en dehors de l’axe des enceintes. L’évent situé à l’arrière de la Pierre-Etienne Leon Alycastre, en bas du coffret, finalise les accords de ces cavités.
Ne s’agissant pas d’un accord dit en « Bass Reflex », les évents ne posent pas de problème majeur avec la position vis-à-vis du mur arrière.

L’ébénisterie de la Pierre-Etienne Leon Alycastre est réalisée en France, en MDF haute densité de 25 mm d’épaisseur, avec placage en cerisier interne/externe. La forme fuyante et galbée du contre baffle d’épaisseur 25 mm supportant les haut-parleurs participe à la répartition du son dans l’espace.
Cette ébénisterie repose sur un socle en MDF de 30 mm d’épaisseur, dont la forme est dictée par des critères mécaniques précis ; la base repose sur deux cônes à l’arrière, plus un autre à l’avant qui joue le rôle de point d’écoulement principal (terre mécanique).
Ce principe appelé Point Majeur™ permet un bon écoulement des vibrations, en minimisant les retours vers la Pierre-Etienne Leon Alycastre. Sous le socle à l’avant, viennent s’ajouter deux autres pointes complémentaires anti-basculement qui ne touchent pas le sol.

Les nouveaux amortissants internes jugulent certaines réflexions sans influer sur le comportement en dynamique.

Le nouveau filtre de la Pierre-Etienne Leon Alycastre S2 est à déphasage minimum, de type couplage direct, sans circuit imprimé, permettant d’assurer une impédance régulière sans altération de signal. Il a fait l’objet d’attentions particulières quant au choix des composants. Ceux-ci ont été sélectionnés pour leurs performances techniques, et surtout pour leurs résultats à l’écoute (selfs à ruban en cuivre très pur, condensateurs de qualité « audiophile », résistances de précision non inductives).
Rien n’a été laissé au hasard dans la conception de la Pierre-Etienne Leon Alycastre; chaque référence ayant subi une série de tests assurant sa conformité à nos exigences. Tous les composants de filtrage sont appariés avant montage dans les enceintes, afin d’obtenir une symétrie totale entre les deux enceintes, élément indispensable pour la véracité de l’image stéréophonique.

La mise en phase contrôlée génère une scène sonore en trois dimensions qui sort largement du cadre des enceintes.
Beaucoup d’études ont également porté sur la réponse en impulsion. Le comportement dynamique très rapide, avec beaucoup de silence entre les notes, confère à lla Pierre-Etienne Leon Alycastre S2 ce côté spontané de la reproduction du message musical.

Les liaisons internes sont réalisées avec de nouveaux câbles. Les connecteurs en cuivre d’une grande pureté peuvent recevoir bananes ou fourches.

Le nouveau tweeter de La Pierre-Etienne Leon ALYCASTRE S2 est de type double annulaire. Ce haut-parleur unique en son genre est équipé d’une membrane non résonante en fibres et soie imprégnée, reliée à une pièce traversière faisant office de référence mécanique. Ce principe diminue de façon très sensible la distorsion harmonique dans les hautes fréquences, et autorise une réponse en fréquence très étendue, avec une extinction en pente douce enn fin de bande, sans rupture brutale d’énergie.

Ses performances sont remarquables, notamment pour le côté naturel du filé harmonique. Sa partie mécanique est constituée de deux pièces en métal amagnétique découplées entre elles, afin de réduire les interférences vibratoires. Une amorce de pavillon en élastomère contribue à la très bonne dispersion des fréquences élevées. Une double chambre amortissante est située à l’arrière du haut-parleur.

Les haut-parleurs médium/grave de 18 cm de la la Pierre-Etienne Leon Alycastre utilisent une membrane en polypropylène/carbone tissée. Cette structure de membrane possède un amortissement interne excellent. Le noyau est pourvu d’une bague en cuivre qui abaisse la distorsion d’inter-modulation. L’ogive centrale augmente la diffraction et minimise les effets de compression, et les résonances de fond de cône. La bobine mobile, d’un diamètre de 39 mm, et son circuit magnétique haute intensité, complètent la structure de ces haut-parleurs originaux.

La disposition particulière des haut-parleurs sur la Pierre-Etienne Leon Alycastreque nous dénommons Symetric Phase Control permet d’obtenir une image stéréophonique large et profonde, avec une réponse en phase régulière.

Revue de presse

Sensibilité 90 dB 2.83 volts/1m
Puissance 130 Watts
Réponse en fréquence 33 Hz à 26 KHz
Impédance 4 ohms
Technologie Cross-Flow, Point majeur
Dimensions H 124 x P 37.5 x L 21 cm
Poids 37 Kg
Finition Merisier, Cognac

La Pierre-Étienne LÉON ALYCASTRE est à l’écoute permanente à l’audiophile.