Encensée par la critique (Diapason, Classica, Haute fidélité et Vu-mêtre…) et surtout par la presse internationale, la Jean Marie Reynaud VOCE GRANDE succède à l’offrande au pinacle des enceintes « Bibliothèque ». Le terme est ici totalement usurpé car la nouvelle Voce Grande est une enceinte qui forme un tout avec son pied, En effet celui-ci comprend le filtre et le bornier de connexion à l’amplificateur. Elle est donc plus à comparer à une enceinte colonne dont elle possède les qualités, mais bénéficie aussi des caractéristiques musicales des enceintes compactes.

16 octobre 2020 : La Jean Marie Reynaud Voce Grande arrive comme convenu déjà assemblée sur son pied et le seul travail de mise en place consiste donc à la sortir du carton et à la brancher au câble venant de l’amplificateur. Nous la connectons donc à notre Luxman 507 pour la roder.

Les nouvelles offrandes sont plus imposantes que celles qui portaient encore ce nom. Elles en imposent par leur taille, leur stature et la qualité de leur finition.

La première heure d’écoute au sortir de la boite confirme ce à quoi nous nous attendions au vu du pedigree de la belle. On entrevoit un grave extrêmement tendu, qui descend déjà bas, une transparence, une image et une scène hors du commun.

On n’insiste pas car les Voce grande ne délivreront leur potentiel que dans quelques centaines d’heures d’écoute, alors, suite au….: ….. CHAPITRE 2 !

Les enceintes VOCE GRANDE de Jean Marie Reynaud sont à l’écoute au magasin.