Les temps des marques de hi-fi utilisant un manque de praticité comme marque d’authenticité sont révolus depuis longtemps, Naim en est le parfait exemple, en étant passé d’un meccano complexe à un des appareils possédants une des plus belles interfaces du marché.

Le Naim uniti NOVA, c’est tout d’abord un choc visuel. Eteint, sa qualité perçue de construction en aluminium anodisé noir en fait un objet design très désirable. Allumé, avec ses leds élégamment disposées et son sublime écran diffusant tantôt la pochette de l’album diffusé, tantôt des informations sur cet album, il a réellement sa place dans un musée d’art moderne.

Le deuxième choc, avec ces nouvelles électroniques Naim, c’est qu’elles alimentent beaucoup d’enceintes très convenablement. Essayé dans notre l’auditorium, la flexibilité de la Nova est telle qu’elle peut tirer le meilleur parti d’une large gamme d’enceintes comme les B&W 702 S2, des Jean Marie Reynaud Cantabile Jubile, mais aussi nos références les Pierre Etienne Léon Alycastre S2 et les Fostex GX 250.

Effectivement, avec des produits comme le Muso , le Muso Qb, et, plus récemment, l’Uniti Atom et l’Uniti Star, la marque de Salisbury a réussi à combiner de bonnes performances avec une commodité, une facilité d’utilisation, une qualité de construction et un design indiscutables.

Le  Naim Uniti Nova se trouve plus haut dans la gamme Uniti que et cherche à combiner performances sans compromis et flexibilité ultime.

Le Naim Uniti Nova regorge de fonctionnalités et de connectivité : Il intègre le Chromecast et AirPlay pour un streaming fluide et sans problème. Spotify Connect et Tidal sont tous deux intégrés (ce dernier est disponible avec un essai gratuit de 90 jours).

Le Bluetooth proposé par le Naim Uniti Nova est du type aptX HD, qui est le meilleur Bluetooth actuellement.

Le Naim Uniti Nova intègre aussi la radio Internet vTuner à bord, ainsi que la réception DAB et FM, et la capacité UPnP pour la diffusion depuis n’importe quel stockage connecté au réseau. Le logiciel Roon est également intégré.

Les entrées du Naim Uniti Nova comprennent une paire de connexions optiques numériques, chacune capable de traiter des fichiers audio 24 bits / 192 kHz, et un trio de prises coaxiales numériques (compatible 24 bits / 192 kHz, plus DSD64), dont une BNC (C’est un Naim, après tout). Toutes ces entrées numériques conduisent à des puces de conversion Burr Brown.

De plus, le Naim Uniti Nova est équipé de deux paires d’entrées analogiques RCA, de deux prises USB de type A (une sur le panneau avant et une sur l’arrière), d’une connexion HDMI ARC, ce qui vous permet de brancher facilement votre téléviseur, une  entrée DIN ( Naim, oblige) et un slot pour carte SD.

Les sorties sont des RCA pour un subwoofer, une autre paire pour un ampli de puissance (si l’alimentation 80W de classe A / B du Naim Uniti Nova semble insuffisante pour les enceintes branchées) et une prise casque 3,5 mm devant un étage d’amplificateur de casque discret.

Le contrôle se fait via une magnifique télécommande bardée de capteurs et réellement haut de gamme ou une application iOS / Android qui est aussi intuitive qu’elle devrait l’être.

En termes de qualité de construction, nous décririons l’Uniti Nova comme «suffisante» de la même manière que Rolls-Royce a toujours décrit la puissance de sortie de ses voitures comme «suffisante».

Le Naim Uniti Nova est réellement un magnifique objet qui ne laisse aucun visiteur insensible. Les radiateurs en aluminium à ailettes et le boîtier en aluminium brossé et anodisé contribuent au poids total de la Nova de 13 kg (bien que probablement pas autant que le transformateur toroïdal de taille impressionnante dissimulé à l’intérieur).

Le design est aussi haut de gamme que nous l’attendions de Naim. Il y a une grande tactilité pour le produit dans son ensemble, et le contrôle du volume de la signature de la société domine le haut de la boîte.

C’est un plaisir illuminé, à défilement doux et l’antenne Bluetooth garde l’apparence aussi transparente que possible.

À l’avant, il y a une poignée de contrôles (lecture / pause, favoris, dossiers) avec une prise USB et une sortie casque.

Mais le fascination vient surtout de l’écran LCD couleur de 5 pouces – il est extrêmement net, englobant l’art de couverture, les métadonnées et les informations de saisie audio. Il y a aussi des capteurs de proximité, donc l’écran se réveille à mesure que vous l’approchez.

Le Naim Uniti Nova ressemble et se sent comme un produit de qualité supérieure. Mais Naim ne peut que valider pleinement son prix demandé en termes de performances audio – ce qu’il fait, et dans un certain style.

Le Naim Uniti Nova maîtrise toute la gamme de fréquences, des notes de basse profondes, texturées et expressives aux sons aigus nets et précis, la fidélité est absolue.

L’attaque et la désintégration des notes individuelles sont tout à fait convaincantes, l’organisation et l’intégration sont homogènes, et l’équilibre rythmique est tout à fait naturel.

Le Naim Uniti Nova peut avoir l’air onéreux, mais il construit pour durer, est richement équipé, et il est rempli des dernières technologies.

C’est donc un investissement qui ravira tant les audiophiles soucieux de musicalité que leur famille grâce à ses multiples fonctionnalité et son design vraiment unique et très « premium ».

Le Naim Uniti Nova est à l’écoute au magasin L’audiophile.